Décollage manuel

Publié le par Marcella Garcia

Deux photos avec nos hôtes, des au-revoirs très mignons et go to SF Airport, l'attente est longue: alors on achète.....des parfums, des crèmes et des clopes au Duty-Free  pour embarquer. Et on attend que l'avion décolle, il décolle pas, on attend, il décolle tjours pas: en fait le couloir de transit ne se détache pas de l'avion, qui est bloqué à l'arrèt - quelqu'un le débloque manuellement (vive la technologie) et enfin on s'envole avec plus d'une heure de retard; j'aime pas l'avion, c'est long , ça fait mal aux jambes, on mange mal (sauf pour "les sans-gluten") et on dort mal, mais le voyage se passe - changement d'avion à Francfort hyper-rapide, arrivée à Nice presque à l'heure; ça y est, on s'est bien éclaté . J'ai des beaux souvenirs plein la tête - merci Marcella de m'avoir fait partager ton Amérique..

et mon Amérique me harcèle de plus en plus d'attirance... et si ça change en 2009? Let us hope....
Arrivée à Nice, bof, plouf: the french riviera est peut-être  the has-been California
nous allons commencer le SAV  (service après voyage)  et vous faire partager le prochain avec l'expérience en plus        LET US HOPE.....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article