Fairfax again and again

Publié le par Marcella Garcia

Fairfax nous attire comme un aimant, pourquoi ? J'y achète des magnets peace and love, des tee-shirts peace and love aussi, j'y oublie la carte des bikers de Jean-François, on s'en aperçoit dans les montagnes - aïe, on se fie au GPS intégré de Marcella - ses origines pigeons-voyageurs sont utiles - retour à Fairfax, on retrouve notre carte impeccablement pliée (c'est certainement la première fois qu'on a pris autant de soins) par la vendeuse, rien se perd à Fairfax, divine cité....

Dans les vitrines  il y a des plus en plus  des posters de    Barack Obama et    diable j'aimerais bien en ramener un avec nous; alors demandons au commerçants ou trouver , voici la judicieuse suggestion de la vieille dame de la mercerie: "go to the internet Barack Obama.com and tell them to send some, so he'll know we support him...."                                
mais oui ici il ' y a  qu'à....  c'est ça Fairfax

 Dans laprès-midi nous retrouvons John et Sandy et décidons de manger le soir  - enfin - américain  "chez Bobby's" pour de suite après écouter le fiston jouer de la batterie dans une brasserie de San Rafael; ça swingue en Californie et ce n'est pas vraiment l'Amérique    quel dommage  . le phlegme des Californiens fera du bien au monde  tout court...
en  faite: delmain nous allons à Berkeley-University
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article